21/12/2012

L'Incendie des Mésanges.

Le procès pour déterminer les responsabilités dans l'incendie survenu dans un immeuble de logements sociaux à Mons il y a déjà 8 ans va sans doute arriver à son terme.

Pour rappel, 7 personnes ont péri dans cet incendie. L'incendiaire n'a pas été identifié. L'immeuble, en défaut d'entretien présentait aussi de graves lacunes en matière de sécurité. Les victimes ont été prisonnières des flammes.

Quelqu'un avait bouté le feu de nuit. Ce n'était pas la première fois et cela arrive d'ailleurs maintenant tous les jours dans des HLM d'ici et d'ailleurs. Une "incivilité" juste un peu plus grave que bomber un tag sur une façade ! Comme le responsable n'est pas identifié et que les locataires de l'endroit n'on peut-être pas d'assurance incendie, c'est comme à Ghislenghien : il faut trouver un responsable qui pourra indemniser les préjudiciés ! Si possible une personne morale, car la R.C. d'un privé est toujours assez limitée.

Je me dis tout de même que LE responsable est le dingue qui a mis le feu aux Mésanges et que c'est lui la cause de ce qui est arrivé.  Je me dis aussi qu'il ne doit pas être le seul à le savoir. Et les enquêteurs ? Mieux vaut pour les indemnité qu'on n'en parle pas, du responsable !

Qui va porter le chapeau ?

Est-ce que le vrai responsable, le pyromane sait dormir tranquille, lui !?

16:59 Écrit par Karl dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.